Extraits choisis de « La Vie en Rose, nouveau mode d’emploi » :

  • Efforcez-vous 24 heures de ne critiquer rien, ni personne.
  • Le bonheur est contagieux : entourez-vous de visages heureux.
  • Ne reportez pas à demain ce que vous aimeriez faire aujourd’hui avec ceux qui vous sont chers : demain n’arrive jamais.
  • Faire LA bonne chose vaut 1 million fois PLUS que bien faire les choses : soyez efficient, jamais efficace.
  • Quand vous discutez avec vos proches, laissez-les gagner. Choisissez d’être heureux, plutôt que d’avoir raison.
  • Croquez la vie à pleines dents. Ne gardez pas le meilleur pour la fin. Mangez-le tout de suite. La vie est trop courte.


    « La Vie en Rose, nouveau mode d’emploi »
    éd. Albin Michel

    Le cadeau idéal à offrir à tous ceux que vous aimez, vous le trouverez chez votre libraire préféré ou ici :

                                  acheter-amazon        acheter-fnac

Anecdotes et confidences :

J’adore ce commentaire d’un lecteur sur Fnac. com « C’est le livre qui m’a coûté le plus cher de toute ma bibliothèque : je l’ai tellement de fois offert en cadeaux !« .
Quand j’ai commencé à créer ce qui deviendra ce livre, j’étais alors totalement incapable, suite à un accident, d’écrire à la main. Je devais attendre la visite d’un proche ou la bienveillance du personnel hospitalier pour coucher mes idées sur le papier. Mes parents ont alors eu l’idée (géniale, encore merciii !) du Macintosh près de mon lit : je ne pouvais frapper les touches de mon clavier qu’avec un seul doigt valide, mais je pouvais désormais le faire seul, à tout moment, et même à trois heures du matin si ça me chantait ou si l’inspiration était trop forte.
Alors j’ai commencé à écrire en toute liberté mais obligé en permanence d’économiser mes mouvements du doigt, mes mots, mes lettres, de faire court, très court, d’aller droit à l’essentiel.
Mais inversement, je disposais d’un temps infiniment long dans ma tête, pour réfléchir, rechercher, sélectionner, mettre en résonance, concentrer le meilleur du meilleur de tout ce que la Vie pouvait m’apporter, puis le retravailler, raffiner, peaufiner, raccourcir, concaténer, concasser, et recommencer encore et encore et encore jusqu’à le polir, le ciseler, et aboutir au haïku idéal, au texte idéal, à ce subtil équilibre entre ellipse et suggestion qui coïncide tout à coup avec notre plus profonde intimité, à cette pensée à la fois universelle et ultra-concentrée qui ne demande pas plus longtemps qu’une respiration pour être prononcée, à cette étincelle capable d’éveiller en nous le feu d’une conscience de la Vie comme un miracle et un sublime cadeau, mais aussi à sa présentation idéale (je suis l’auteur des maquettes intérieures de quasiment tous mes livres), à son déroulé idéal, à son aspect idéal, etc. etc. : bref, jusqu’à aboutir au haïku idéal, puis à leurs organisation et présentation idéales que vous pouvez retrouver dans “La Vie en Rose, Mode d’Emploi”.
Résultat : un livre où vous pouvez picorer une idée, une plus loin, zapper, revenir en arrière, repartir d’où vous voulez, vous aurez toujours sous la main une idée, qui très vite, vous fait réfléchir et vous pousse à agir.
Quand on lit la première fois, on a l’impression qu’il n’y a pas d’ordre, que les haïkus et les thèmes sont mélangés. En fait vous entendrez vite une mélodie, petite musique intérieure obsédante et très rythmée, une petite voix, qui ne laisse personne indifférent (votre intuition, votre conscience ?), et à laquelle on se laisse vite prendre au jeu (de nombreux lecteurs connaissent ainsi par cœur des pages entières de mes haïkus, et comme eux, vous vous surprendrez peut-être à psalmodier des haïkus à la façon des mantras qui vont et viennent dans votre tête en ritournelles entêtantes et finissent par pénétrer en vous, faire corps avec vous, et vous transmettent alors tout ce qu’ils contiennent : tendresse, beauté, bonté, énergie, compassion, sagesse, humour, simplicité. Qui vous donnent envie de changer, sans effort, en douceur, simplement, etc.). Cela devient vite une irrésistible invitation à transformer votre vie. C’est tout le secret du succès de ce livre à travers le monde : qu’on soit ici, ou de l’autre côté de la planète, c’est bien que nous avons tous en commun, dans nos cœurs, dans nos âmes, au plus profond de nous, les mêmes aspirations, les mêmes besoins, les mêmes valeurs. Je vous souhaite une excellente lecture !

Extrait de la préface du livre « La Vie en Rose, nouveau mode d’emploi » :
“I have a dream today” : et si, là où beaucoup ne voient que risque de catastrophe planétaire et pandémie, nous faisions le pari qu’il pourrait s’agir des prémisses d’une renaissance ? Si nous avions au moins la noblesse de favoriser cette métamorphose ?
Pas d’angélisme hâtif et excessif, ceci n’est qu’une vision. Peut-être une voie à suivre. Les philosophes l’ont trop bien montré : “Qui fait l’ange, fait la bête”. Mais enfin, il faut avoir compris que Paris est désormais plus près de New-York que Saint-Flour, il faut avoir téléphoné en vidéo au bout du monde gratuitement comme si vous parliez à votre voisin de palier, pour comprendre que nous sommes probablement à l’aube de la plus formidable transcendance de l’homme : la fusion-réconciliation universelle de toutes les religions, de toutes les philosophies. Merveilleux programme, non ?
Alors, si on aidait le monde à avancer un peu ? Même d’un milliardième de millimètre.
Si on décidait de transformer le monde en douceur. Et la vie qui va avec. D’inaugurer une nouvelle façon de vivre, de nouvelles valeurs, des relations plus humaines. Plus grandes, plus fortes, plus belles. Roses comme le bonheur, légères comme les papillons.
Si on décidait d’avoir des papillons roses plein la tête.
Vous connaissez peut-être la théorie du chaos déterministe du climatologue Edward Lorenz, médiatisée sous le nom de “l’Effet Papillon” : le battement des ailes d’un papillon au Brésil pourrait déclencher un cyclone à l’autre bout du monde. Alors imaginez l’effet d’une myriade. De dix, cent, mille, de milliers de papillons ! Roses. Tous, roses …


« La Vie en Rose, nouveau mode d’emploi »
éd. Albin Michel

Le cadeau idéal à offrir à tous ceux que vous aimez, vous le trouverez chez votre libraire préféré ou ici :

                              acheter-amazon        acheter-fnac

 

« Toute vérité franchit trois étapes.
D’abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition.
Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence »
Arthur Schopenhauer


  • Un vrai phénomène d’édition ! », « Ses aficionados les plus mordus sont japonais. Au royaume des surstressés, Mister Happiness est adulé comme un dieu vivant » Sophie Carquain, Madame Figaro
  • Un ouvrage modeste en apparence, mais ne vous y fiez pas : en réalité, il est très ambitieux » Olivier Barrot, Un livre, un jour, France 3
  • Si cet écrivain, éditeur et consultant féru de développement personnel a gagné cette réputation, c’est grâce à ses livres.
    Traduits en dix-sept langues, C’est beau la vie, La Vie en rose, et autres opus optimistes ont séduit 6 millions de lecteurs*. » Anne-Sophie Cathala, Le Figaro
  • « 512 idées à ne pas rater pour ouvrir en grand la porte du bonheurMichel Drucker, Vivement Dimanche, France 2